La faillite d’Adria Airways profite à plusieurs compagnies

L’effondrement de la compagnie slovène mise en faillite ouvre la voie à de nouveaux transporteurs sur les lignes qui étaient, jusqu’alors, exploitées par Adria Airways.

- Publicité -

Le transporteur aérien belge Brussels Airlines, qui fait partie du groupe Lufthansa, va rétablir sa liaison Bruxelles-Ljubljana. Brussels Airlines annonce, ce mardi 1er octobre, six vols par semaine sur son site web. Les billets devraient être mis en vente dès mercredi, tandis que les premiers vols sont prévus pour le 4 novembre. La compagnie belge reliera la capitale slovène à Bruxelles tous les jours de la semaine, sauf le samedi. Les vols au départ de Bruxelles sont prévus pour 15h30 et les vols retour pour 17h55.

Les liaisons d’Adria seront également partiellement couvertes par le transporteur hongrois à bas prix WizzAir, qui a annulé sa liaison Ljubljana-Bruxelles pour la saison d’hiver 2019/2020, mais la rétablira à partir du 31 mars 2020.

L’agence de voyages Nomago a également décidé d’organiser plusieurs vols charters pour atténuer les effets de l’effondrement d’Adria sur le tourisme de conférence. Nomago a déclaré aujourd’hui qu’elle était en contact avec les hôtels de Ljubljana, ainsi qu’avec toutes les principales organisations et institutions touristiques accueillant des événements internationaux. Elle leur a assuré qu’elle pouvait étendre ses activités pour assurer le transport de passagers par son service d’autobus InterCity, mais aussi par des vols charters supplémentaires. Nomago, qui détient la plus grande part de marché dans la vente de billets d’avion en Slovénie, a déjà mis en place des liaisons alternatives au départ des aéroports voisins pour ses passagers.

LOT Polish Airlines a augmenté le nombre de ses vols de sept à huit par semaine et a récemment affecté un Boeing B737 pour Ljubljana.

Air Serbia a ajouté Niš à la liste de ses lignes en été et l’a adaptée au nombre de passagers sur la ligne Ljubljana-Belgrade avec de plus gros avions.

Monténégro Airlines augmentera le nombre de ses vols de quatre à cinq par semaine, tandis que la compagnie aérienne russe Aeroflot va utiliser des avions plus gros.