Passagers de l’aérien, votre masque en tissu n’est pas valable !

Passagers de l'aérien, votre masque en tissu n'est pas valable !

C'est presque incidemment qu'on apprend que depuis 2 mois et demi, les masques obligatoires dans les avions doivent être de type chirurgical.

Depuis des semaines, les compagnies aériennes s'échinent à communiquer sur les mesures de sécurité que se doivent de respecter les passagers empruntant leurs lignes... Et pourtant, ce n'est pas dans un des nombreux communiqués de presse, ni dans les multiples "avertissements" qui foisonnent sur le site des airlines qu'on apprend cette nouvelle - mais ce terme est-il pertinent quand il s'agit d'une information de deux mois et demi d'ancienneté ? : les masques exigés dans les avions doivent être de type chirurgical. En d'autres termes : passagers, vos masques en tissu, vous pouvez les laisser dans vos bagages.

Comment donc cette "nouvelle" nous est-elle parvenue ? Par un truchement des plus tortueux. D'abord, un tweet de la compagnie Air Corsica publié le 17 juillet, à l'attention de ses passagers. Ensuite, la sagacité de nos confrères de Ouest France qui relèvent le message et le vérifient. Et là, on remonte jusqu'à la norme qui s'impose à tout voyageur aérien depuis le 1er juin...

1er juin, c'est la date de publication au Journal officiel du "Décret n° 2020-663 du 31 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire". Ce n'est pas exactement de la grande littérature, on vous en épargne donc la lecture en vous indiquant son article 11 : « toute personne de onze ans ou plus porte, à bord des aéronefs effectuant du transport public à destination, en provenance ou à l’intérieur du territoire national, dès l’embarquement, un masque de type chirurgical à usage unique ». 

Si l'on veut vraiment creuser la question, il y a l'article 49 qui précise que ces masques doivent être de type EN 14683. Comme ça, c'est beaucoup plus clair. Concrètement, comme l'indique le tweet d'Air Corsica, ils doivent être de type FFP1, FFP2 ou FFP3, élégamment qualifiés de masques de protection respiratoire individuelle. Encore plus concrètement : ils doivent ressembler à celui de la photo !