Ryanair : grève en vue au Royaume-Uni mais pas en Irlande

Les pilotes britanniques de la low cost irlandaise ont voté en faveur d’une grève de trois jours ce mois de septembre 2019, les 2, 3 et 4 septembre 2019, selon un communiqué du syndicat Balpa. L’association des pilotes de ligne britannique proteste contre les conditions salariales, les retraites et les prestations de maternité. La grève des pilotes irlandais initié par un syndicat de pilotes a en revanche été bloquée par la Haute Cour de Dublin, ce dernier estimant que la procédure de médiation n’avait pas été menée à son terme.

Le personnel de cabine, le SNPVAC, syndicat d’hôtesses de l’air et stewards au Portugal, a pour sa part engagé une grève mercredi dernier, reprochant à Ryanair de ne pas avoir tenu compte d’engagements pris en novembre dernier autour de la législation du travail. Mais la compagnie estime que les perturbations ont été limitées. Une autre grève pourrait également concerner l’Espagne ce mois de septembre, le personnel de cabine protestant contre les fermetures prévues de quatre (Tenerife, Lanzarote, Grande Canarie et Gérone) des seize bases aéroportuaires du transporteur de l’autre côté des Pyrénées.

Rappelons que Ryanair s’organise en vue du Brexit, et ne cesse de développer sa filiale autrichienne Laudamotion, avec des conséquences sociales liées au droit du travail plus ou moins contraignant selon les pays, dénonce le syndicat espagnol USO.