SAF : Neste étend ses capacités d’approvisionnement en Europe 

350

En signant un partenariat avec VTTI lui donnant accès au site de stockage de Rotterdam, Neste étend ses capacités d’approvisionnement de SAF sur le Vieux Continent.

A travers la signature d’un partenariat avec VTTI, un développeur d’infrastructures énergétiques spécialisé dans le stockage d’énergie, Neste étend ses capacités de production en Europe. L’entreprise s’appuie désormais sur le terminal de VTTI à Rotterdam, aux Pays-Bas, pour le stockage et le mélange de sa recette de carburant d’aviation durable (SAF) baptisée Neste MY Sustainable Aviation Fuel™. Une solution qui a notamment convaincu Air France, Ryanair ou encore Emirates.

> A lire aussi : Air France-KLM s’engage avec Neste et DG Fuels sur le SAF

Une étape indispensable à son développement en Europe, permettant d’accroître la disponibilité du carburant aviation durable (SAF) de Neste sur le Vieux continent. L’accord s’inscrit dans la stratégie de développement globale du fournisseur qui prévoit notamment la montée en puissance de la production de SAF dans la raffinerie d’énergies renouvelables de Neste à Singapour. 

Neste renforce l’approvisionnement en SAF en Europe

Le terminal de Rotterdam est situé dans l’un des plus grands centres logistiques de carburant en Europe et relié à l’infrastructure de carburant européenne plus large, comme le Central European Pipeline System (CEPS), ce qui permettra un approvisionnement en carburant durable plus efficace pour les aéroports à travers l’Europe.

> A lire aussi : Greenwashing : 20 compagnies aériennes dans le viseur de l’UE

« Neste s’engage pleinement à soutenir l’industrie aéronautique dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et le carburant aviation durable est un levier essentiel pour y parvenir. Cette extension de nos capacités d’approvisionnement permet à nos clients d’accélérer l’utilisation de SAF dans les aéroports européens et jette des bases solides pour répondre aux exigences du règlement ReFuelEU sur l’aviation, qui impose la fourniture d’une part minimale de SAF aux aéroports européens à partir de 2025. Il montre également comment nous travaillons avec des partenaires tels que VTTI pour réorienter les infrastructures de distribution de carburant existantes vers des alternatives plus durables telles que les SAF », déclare Alexander Kueper, vice-président de la division Renewable Aviation Business de Neste.