Aigle Azur : 14 offres de reprise dont Air France et le Groupe Dubreuil

Les scénarios sont multiples, dont une vente à la découpe et une reprise partielle des activités. Une offre combiné entre Air France et le Groupe Dubreuil serait probablement celle qui laisserait le moins de salariés sur le carreau.

Aigle Azur, placée lundi dernier en redressement judiciaire, et a cessé tous ses vols vendredi soir. L'administrateur a fixé à hier lundi la date limite pour les dépôts d'offres de reprise. Le tribunal de commerce doit se prononcer en faveur de l'une de ces offres lundi prochain.

Au total, 14 offres ont été déposées, selon la CFDT, dont Air France-KLM, le Groupe Dubreuil (Air Caraïbes, French Bee), Vueling, easyJet, ou encore Gérard Houa, déjà actionnaire d’Aigle Azur à hauteur de 20% (à l'origine du coup de force de fin août pour prendre le fauteuil du Pdg Frantz Yvelin). Lionel Guérin (ancien patron de Hop!) associé à Philippe Micouleau, a également déposé une offre sérieuse, avec des soutiens financiers crédibles. Les deux plus rassurantes pour les salariés sont bien sûr celles d'Air France et du Groupe Dubreuil, permettant de s'adosser à un groupe groupe. Les offres de l'une et de l'autre devraient être liées à une demande de liquidation, laquelle permettrait d'apurer les dettes.

Aigle Azur emploie 1 150 personnes, dont 800 en France et 350 en Algérie.