Air Austral : mise au point après une perquisition ce matin

Air Austral a souhaité apporté quelques précisions, suite à la perquisition dans les bureaux de sa direction générale par l’Autorité de la Concurrence française, ce matin.

«Une mise sous scellés a été réalisée dans le cadre d’une enquête ouverte par l’Autorité de la Concurrence française qui s’est saisie. Cette enquête est en lien avec le dossier de non reconduction par les Autorités Malgaches des droits de trafic temporaires de la compagnie Corsair entre la Réunion et Tananarive en 2018. La procédure de mise sous scellés reste une procédure classique, mais reste une opération quelque peu surprenante et spectaculaire» souligne la compagnie réunionnaise dans un communiqué.

- Publicité -

Air Austral confirme qu’elle collaborera pleinement avec les Autorités dans le cadre de cette enquête. «Je vous tiendrai informés des résultats qui seront obtenus à l’issue de l’enquête, ce pourquoi je reste totalement confiant. L’intégrité de notre compagnie que je représente fait en effet partie de mes priorités absolue mais aussi de nos valeurs communes», a indiqué Marie Joseph Malé, PDG d’Air Austral, dans son message adressé cet après-midi à l’interne.