Air France-KLM futur actionnaire de référence de Malaysia Airlines ?

Le groupe franco-néerlandais propose d’acheter jusqu’à 49% du capital de la compagnie malaisienne. Japan Airlines fait partie des autres candidats au rachat. Malaysia Airlines aura connu la pire série de catastrophes de l’histoire du transport aérien. La compagnie malaisienne a subi coup sur coup la disparition du vol MH370 puis la destruction du vol MH17 […]

Le groupe franco-néerlandais propose d'acheter jusqu'à 49% du capital de la compagnie malaisienne. Japan Airlines fait partie des autres candidats au rachat.

Malaysia Airlines aura connu la pire série de catastrophes de l'histoire du transport aérien. La compagnie malaisienne a subi coup sur coup la disparition du vol MH370 puis la destruction du vol MH17 par un missile au-dessus de l'Ukraine, en 2014. Le transporteur a survécu en réorganisant son réseau, et en révisant ses ambitions à la baisse. AirAsia est ainsi devenue la première compagnie à Kuala Lumpur, avec 41% des vols effectués sur la plateforme.

Le gouvernement, dans le cadre d'un appel d'offres, souhaite aujourd'hui adosser Malaysia Airlines – détenue à 100% par le fonds souverain du gouvernement de la Malaisie Khazanah Nasional - à un transporteur de référence. Selon Reuters, Air France-KLM a proposé d'acheter jusqu'à 49% du capital de la compagnie. Le groupe franco-néerlandais mettrait en avant un projet abouti, avec Kuala Lumpur comme nouvelle porte d'entrée en Asie du Sud-Est, et la mise en place d'«un hub destiné aux services de maintenance, de réparation et de révision en Malaisie».

Mais un tel rapprochement supposerait un changement d'alliance pour Malaysia, membre de Oneworld (British Airways, American Airlines...). Air France-KLM est en effet l'un des poids lourds de Skyteam, laquelle compte déjà de nombreux membres en Asie, Vietnam Airlines, Garuda Indonesia, China Airlines et China Eastern, Korean Air et XiamenAir.

Japan Airlines, toujours selon Reuters, aurait soumis également une offre de prise de participation dans Malaysia Airlines, à hauteur de 25%, afin d'en faire son hub régional. La compagnie japonaise a l'avantage d'être membre de la même alliance, et a conclu l'an dernier un accord de joint-venture avec le transporteur malaisien. AirAsia et Malindo Air (filiale de Lion Air en Malaisie) auraient aussi manifesté leur intérêt pour le transporteur.