Air France-KLM s’engage avec Neste et DG Fuels sur le SAF

160

Les deux entreprises devraient fournir environ 3 des 10 % de carburant d’aviation durable que le groupe franco-néerlandais entend incorporer d’ici 2030.

Le carburant d’aviation durable est aujourd’hui au coeur des politiques de décarbonation des compagnies aériennes. Et Air France-KLM entend faire partie du peloton de tête, en matière de SAF. Le groupe franco-néerlandais vient de signer deux contrats avec les fournisseurs Neste et DG Fuels pour la fourniture de 1,6 million de tonnes de carburant d’aviation durable, soit 1 million de tonnes de SAF sur la période 2023 à 2030 pour Neste, et 600 000 tonnes sur la période 2027 à 2036 pour DG Fuels.

Ces contrats constituent une étape importante pour Air France-KLM car ils représenteront environ 3 des 10 % de ses objectifs d’incorporation de SAF d’ici 2030.

Ces contrats constituent une première étape importante afin de parvenir à cet objectif. L’entreprise réaffirme ainsi son soutien au développement de filières de production de carburant vert, en France et aux Pays-Bas. En 2020, elle a notamment collaboré avec Airbus, Safran, Suez et Total, afin de favoriser l’émergence d’une filière.

La production à l’échelle mondiale est aujourd’hui très faible (en 2021, la production de SAF représentait 0,01 % de la consommation mondiale de kérosène), ce qui se traduit par des prix 3 à 4 fois supérieurs à ceux du kérosène.