Air France-KLM : un troisième trimestre 2021 encourageant

Le groupe franco-néerlandais a enregistré une forte croissance des revenus et un résultat d’exploitation positif, pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire.

Le Conseil d’administration d’Air France-KLM, réuni ce 28 octobre sous la présidence d’Anne-Marie Couderc, a arrêté les comptes des neufs premiers mois de 2021. « Le groupe Air France-KLM a réalisé une belle saison estivale grâce à la réouverture de nombreux pays », a déclaré à cette occasion Ben Smith, le directeur général du Groupe. « Pour la première fois depuis le début de cette crise du Covid-19, les résultats du troisième trimestre font état d’un résultat opérationnel positif (132 millions d’euros, contre plus d’un milliard d’euros de pertes l’an dernier, ndr), ce qui nous encourage à poursuivre nos efforts. La crise du Covid-19 n’est pas encore derrière nous. Des continents importants comme l’Asie restent très largement fermés et les voyages d’affaires reprennent lentement».

Parmi les résultats, il faut noter la bonne performance de Transavia avec un résultat opérationnel de 105 millions d’euros. Au global, le résultat net du troisième trimestre reste négatif de -192 millions d’euros, néanmoins en nette amélioration au regard des 1,47 milliard d’euros de pertes de l’année dernière.

Après l’annonce de la réouverture des Etats-Unis (le 8 novembre) pour les citoyens européens, les réservations sont de retour pour ce mois de novembre et au delà. La réouverture du Canada début septembre a été une autre étape importante, tout comme la réouverture de Singapour à partir d’octobre. Dans ce contexte, Air France-KLM prévoit une capacité en sièges-kilomètres disponibles pour l’activité passage de son réseau à un indice compris entre 70% et 75% au quatrième trimestre 2021 par rapport à 2019. Mais en raison de l’incertitude sur la réouverture de la majorité des pays asiatiques, aucune indication de capacité n’est pour l’instant fournie pour 2022.