Air France-KLM : vers une perte de plus de 7 milliards d’euros en 2020

Alors que le groupe aérien doit dévoiler les résultats de son année 2020, les pertes pourraient bien être abyssales. 

Sur son exercice 2020-2021, Air France-KLM devrait annoncer une perte annuelle totale dépassant les 7 milliards d’euros. La crise sanitaire ayant plombé le secteur de l’aérien,  le groupe franco-néerlandais devrait afficher un chiffre d’affaires aux alentours de 11 milliards d’euros, selon des analystes, contre 27,2 milliards en 2019.  

Fin 2020, la directrice générale d’Air France, Anne Rigail, avait déclaré que la compagnie « brûlait » 10 millions d’euros par jour et ce, malgré la réduction des effectifs et les différents dispositifs mis en place pour réduire les coûts. Dans l’attente d’une reprise du secteur et d’une accélération des plans de vaccination, le groupe doit aujourd’hui sa survie aux aides de l’Etat dont elle a pu bénéficier en 2020. Cependant, pour Benjamin Smith, directeur général de Air France-KLM, il sera « difficile » pour le groupe de rembourser sa dette « à court terme comme à moyen terme ». Selon Yan Derocles, analyste à Oddo BHF Securities : « On est sur des montants qui ne sont pas supportables pour cette société comparé à sa capacité de génération de trésorerie. 2020 se clôturera avec un montant de dette nette d’environ 13 milliards alors que, dans le passé, cette société a approché dans les très bonnes années 700 millions d’euros de génération de cash, on voit bien le nombre d’années qu’il faudra pour régler cette question d’endettement ».