Air France : une température inférieure à 38°C requise pour monter à bord

Dès aujourd’hui, lundi 11 mai 2020, la compagnie aérienne va progressivement déployer des contrôles de température au départ de l’ensemble de ses vols. 

- Publicité -

Une vérification systématique qui sera assurée au moyen de thermomètres infrarouges sans contact. Ainsi, au dessus de 38°C, le voyageur pourra se voir refuser l’embarquement à bord et sa réservation modifiée sans frais pour un départ ultérieur. 

Air France ajoute que, « le port obligatoire du masque pour l’ensemble des membres d’équipage et des agents en contact avec les clients. L’aménagement du parcours client au sol avec l’application de la distanciation physique tout au long du cheminement en
aéroport et l’installation, chaque fois que cela est possible, de protections en Plexiglas dans les aéroports. La mise en place d’une distanciation physique à bord chaque fois que cela est possible. Sur la plupart des vols, les faibles taux de remplissage actuels permettent d’espacer les clients. Dans les cas où cela n’est pas possible, le port du masque par l’ensemble des passagers et par l’équipage garantit la protection sanitaire adéquate. Le renforcement des procédures quotidiennes de nettoyage des avions, avec la désinfection de toutes les surfaces en contact avec les clients telles que les accoudoirs, les tablettes ou les écrans. La mise en place d’une procédure spécifique de désinfection des avions périodique par pulvérisation d’un produit virucide homologué dont la durée d’efficacité est établie pour dix jours. L’adaptation du service à bord pour limiter les interactions entre les clients et les membres d’équipage. Sur les vols domestiques et les vols courts en Europe les services de boisson et de restauration sont suspendus. Pour les vols longcourriers, le service en cabine est limité et les produits sous film ou emballés individuellement sont privilégiés », est-il indiqué à travers un communiqué.