Airbus : un centre de recyclage pour avions va ouvrir en Chine

Le constructeur français s’apprête à ouvrir un centre de recyclage d’avions en Chine face à une future augmentation du nombre d’appareils retirés du marché dans les 20 prochaines années. 

Airbus et sa filiale Tarmac Aerosave vont ouvrir un centre de recyclage d’avions en Chine, une première pour le pays et hors Europe. Cette accord prévoit la construction d’un centre dans la ville de Chengdu, sans le sud-ouest du pays pour faire face à, « une augmentation exponentielle du nombre d’avions retirés du marché en Chine dans les 20 prochaines années », selon Klaus Roewe, directeur du service client d’Airbus.

L’ouverture de ce centre est prévue pour la fin 2023 et s’étendra sur 690 000m2, avec une capacité de stockage de 125 avions. En parallèle, une autre filiale d’Airbus, Satair, sera également installée dans le centre afin d’acheter de vieux avions et de revendre par la suite les pièces détachées. «C’est une nouvelle contribution concrète au développement durable de l’industrie aéronautique», a salué Klaus Roewe. Ce type de structure existe d’ores et déjà à Tarbes, Toulouse, Vatry et à Teruel, en Espagne.