Amelia reprend son vol Orly-Clermont et réceptionne un A319

La compagnie du groupe Amelia by Regourd Aviation avait du suspendre la desserte de l’Auvergne en raison du Covid. Elle relance la ligne ce lundi, et annonce dans le même temps l’intégration prochaine dans sa flotte d’un nouvel appareil lui permettant d’effectuer des vols moyen-courriers.

Aéroport de Paris-Le Bourget mercredi dernier. Amelia réceptionne ce jour-là un ancien Airbus A319-112 de la compagnie sud-américaine Latam. L’intégration prochaine de cet appareil va permettre au transporteur régional de s’ouvrir à de nouveaux marchés, avec son rayon d’action de 5 926 km.  Un avion équipé de 144 sièges en cuir inclinables, avec espace de 76 cm pour les jambes et la connexion Wi-Fi à bord. A cela s’ajoute un service premium assuré par trois personnels navigants en cabine, l’appareil devant notamment répondre à une demande pour des vols à la demande, y compris en ACMI, ce contrat de location auprès d’une autre compagnie aérienne avec équipage complet.

Amelia assure déjà plusieurs lignes pour le compte d’Air France, en ACMI, soit Orly-Aurillac, Orly-Tarbes Lourdes et Orly-Castres. Elle opère en revanche, depuis quelques jours, la ligne Orly-Brive sous son pavillon, dans le cadre d’une délégation de service public de quatre ans, en partage de code avec Air France pour le compte de laquelle elle opérait auparavant la ligne. Même démarche sur la ligne Orly-Clermont, sur laquelle Amelia avait remplacé Air France en septembre 2020, tout en restant sa partenaire. La desserte avait été rapidement stoppé en raison de la pandémie. Rouverte le 2 novembre dernier, elle avait été de nouveau suspendue le 20 décembre en raison de cas de Covid (et des cas contacts) au sein des équipages. Là voilà qui reprend donc ce lundi 24 janvier, avec un même programme que sur Orly-Brive, soit deux fréquences par jour, du lundi au vendredi, et un vol le dimanche, également assurées en ATR72-600 (72 places).