Après une forte hausse, les tarifs aériens se stabiliseraient en Europe

D’après les dernières données du spécialiste de l’analyse comparative Skytra, filiale d’Airbus, les tarifs aériens ont atteint un plateau ces dernièrs semaines sur les vols intra-européens en classe économique.

Une offre en sièges insuffisante au regard d’une forte demande (y compris sur le segment affaires), l’inflation, le prix du kérosène au plus haut, voire des réservations toujours plus tardives et la volonté des compagnies de rétablir leurs marges…. tous ces phénomènes ont contribué à l’envolée des prix des billets d’avion ces derniers mois. D’après ses chiffres, la TMC américaine CWT table ainsi sur une augmentation de 48,5 % des tarifs en 2022. Même constat au niveau hexagonal, avec l’indice des prix du transport aérien de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) mentionnant un bond de 54,5% des tarifs des billets ce mois de juillet, par rapport au même mois de 2021.

Pourtant, l’augmentation des tarifs aériens attendrait un plafond et les prix des billets d’avion commenceraient à se stabiliser, selon les dernières données du spécialiste de l’analyse comparative Skytra. « Après avoir augmenté régulièrement toute l’année, les prix des billets d’avion européens semblent s’être stabilisés en juillet, note en effet Elise Weber, cofondatrice et directrice générale de cette filiale financière du constructeur Airbus, basée à Londres, dont l’une des activités consiste à offrir de la visibilité aux compagnies aériennes en matière d’évolution du prix des billets d’avion. Nos données indiquent que les tarifs des vols intra-européens, en classe économique, ont atteint un plateau au cours du mois de juillet, et même commencé à diminuer légèrement vers la fin du mois« .

Skytra constate également que les prix des vols intérieurs en Amérique du Nord restent élevés, bien qu’ils aient « légèrement baissé » par rapport au pic de juin dernier. Un phénomène de baisse des tarifs pourrait-il s’enclencher durablement dans les prochains mois ? Certains experts anticipent plutôt une baisse pour l’automne prochain. CWT prévoit pour sa part une hausse de 8,5 % du prix moyen des billets d’avion l’année prochaine.