B737 Max : les pilotes américains jugent leur formation insuffisante

Selon plusieurs syndicats de pilotes américains, l’administration fédérale de l’aviation (FAA) devrait améliorer sa proposition de former les pilotes à l’exploitation du Boeing 737 Max.

Le syndicat représentant les pilotes de Southwest Airlines signale que la FAA devrait réduire le nombre de procédures que les pilotes doivent se rappeler et prendre dans le type d’urgence qui s’est produite avant l’écrasement des deux 737 Max, a rapporté l’Associated Press. Le syndicat précise que « les taux d’erreur augmentent de manière exponentielle » avec les longues listes de contrôle, et les pilotes sur un simulateur « ont du mal à se souvenir des étapes dans l’ordre. »

Les pilotes d’American Airlines ont déclaré qu’ils devraient s’entraîner pour une telle urgence tous les deux ans, et non tous les trois ans comme le propose la FAA.

La FAA qui pourrait publier une règlementation définitive dans quelques semaines, éliminant ainsi l’un des derniers obstacles à la réutilisation de l’avion par les compagnies aériennes. Boeing attend l’approbation de la FAA avant la fin de l’année.

Boeing a passé deux ans à apporter des modifications à un système de contrôle de vol automatisé qui a été rendu responsable d’accidents. Le système, appelé MCAS, a poussé les nez des avions vers le bas sur la base de lectures de capteurs erronées, et les pilotes n’ont pas pu reprendre le contrôle.