Bolt (principal rival d’Uber) lève 100 millions d’euros pour accélérer son développement

L’entreprise estonienne Bolt, l’un des principaux concurrents d’Uber sur le marché européen de l’autopartage, vient de lever 100 millions d’euros afin de se préparer à un monde post-coronavirus.

- Publicité -

Cette nouvelle levée de fonds intervient quelques mois seulement après que l’entreprise ait obtenu 50 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement (BEI).

« Même si la crise a temporairement changé notre façon de nous déplacer, les tendances à long terme qui favorisent la mobilité à la demande, comme la diminution du nombre de voitures personnelles et le passage à des moyens de transport plus écologiques, continuent de s’accentuer« , a déclaré, mardi 26 mai, le directeur général de l’entreprise.

Bolt, qui opère actuellement dans plus de 150 villes en Europe et en Afrique, a déclaré qu’il avait récemment accéléré l’expansion de son service de livraison de nourriture et lancé un service qui aide les vendeurs de marchandises à offrir une livraison le jour même.

Elle a également lancé le service Bolt Protect, qui s’adresse aux travailleurs essentiels. Ses voitures sont équipées de bâches plastiques protectrices qui limitent la circulation de l’air entre le conducteur et ses clients. 

Bolt, anciennement connu sous le nom de Taxify, a été évaluée à plus d’un milliard de dollars.