Caocao, plateforme chinoise de VTC, arrive à Paris

London Electric Vehicle Company, autre filiale de sa maison-mère Geely basée au Royaume-Uni, va lui fournir des Black Cabs londoniens électriques.

- Publicité -

Caocao, la plateforme chinoise de réservation de voitures avec chauffeurs (VTC) créée en 2015, était jusqu’à présente uniquement en Chine. Confrontée à la rude concurrence du leader du marché Didi Chuxing sur le marché chinois, la filiale du constructeur automobile Geely a décidé de se lancer à l’international. Et elle commence par Paris (intra-muros), avec dès ce mois de février 180 véhicules en phase de test dans la capitale française. La plateforme couvrira ensuite toute l’Ile-de-France et table sur 300 véhicules en mars prochain.

Caocao va se frotter à de nombreux acteurs en France, Uber, Kapten, Marcel, Heetch, Snapcar, LeCab ou encore Bolt (filiale européenne de Didi Chuxing). Mais la plateforme va se distinguer par le type de véhicules déployé : une autre filiale de Geely basée outre-Manche, London Electric Vehicle Company, va en effet fournir aux chauffeurs de Caocao des véhicules inspirés des taxis noirs londoniens, les fameux Black Cabs, des modèles électriques baptisés The Electric Taxi. Une offre business sera par ailleurs déployée courant 2020. L’application Caocao est dès à présent disponible via l’App Store Apple et Google Play Android.