Cathay Pacific : port du masque facultatif en premium… en position allongée

Un syndicat de PNC craint pour la santé des hôtesses et stewards.

Certains trouveront la mesure discriminatoire. Et la décision de Cathay Pacific va surement susciter des interrogations au sein des autres compagnies. En effet, le transporteur hongkongais autorise désormais les passagers en classe affaires et business à retirer leurs masques pendant un vol. Pour cela, il faut toutefois que leurs sièges-lits se trouvent en position allongée, ce qui correspond au moment où les passagers dorment… Seuls les appareils long-courriers sont équipés de «flat beds».

« Les sièges en première classe et en classe affaires sont plus spacieux, séparés les uns des autres par des cloisons« , a également rappelé la compagnie aérienne dans un mémo interne. En revanche, un syndicat du personnel navigant de la compagnie a qualifié cette décision de risquée pour la santé des PNC, craignant qu’ils ne puissent être infectés au Covid-19, selon le quotidien hongkongais The Standard.

Rappelons que les passagers sont aujourd’hui soumis à un test PCR avant leur voyage, qu’ils embarquent à bord d’avions modernes équipés de filtres à particules à haute efficacité (HEPA) face au virus, que l’air à l’intérieur de l’appareil est renouvelé toutes les 3 à 6 minutes… sans distinction de cabine. Sur les long-courriers surtout, les passagers sont autorisés à retirer leur masque pendant les repas et les collations. Et certaines libertés avec le port du masque peuvent être parfois constatées lorsque l’avion est très peu rempli, et la distanciation sociale largement assurée…