Corée du Sud : Korean Air prend le contrôle d’Asiana Airlines

Korean Air va racheter Asiana Airlines. La première compagnie aérienne coréenne met ainsi la main sur la seconde, pour un montant estimé à 1,4 milliard d’euros.

La crise du Covid-19 va obliger le secteur du transport aérien à profondément se restructurer. En Corée du Sud, la première à en faire les frais est Asiana Airlines, en grande difficulté : la seconde compagnie du pays a en effet enregistré des pertes d’exploitation de 2 milliards d’euros (268 milliards de wons) au cours des six premiers mois de l’année. Et son endettement dépassait les 87 milliards d’euros (11 500 milliards de wons).

Korean Air vient ainsi d’annoncer qu’elle avait signé un protocole d’accord pour racheter sa concurrente, pour une somme estimée à 1,4 milliard d’euros (1 800 milliards de wons). Ce rachat sera en partie financé par une augmentation de capital de Korean Air, suite au renflouement par l’Etat coréen du conglomérat Hanjin KAL, la maison mère de la compagnie aérienne. Cette fusion des deux transporteurs devrait lui permettre de « se classer parmi les dix premières compagnies aériennes mondiales« , a indiqué Korean dans un communiqué.