Coronavirus : dérogations obligatoires pour voler entre la Métropole et les DOM

A compter de ce lundi soir, minuit, seuls les passagers munis d’une dérogation peuvent embarquer sur un vol entre l’Hexagone et l’Outre-Mer, et ce au moins jusqu’au 15 avril.

- Publicité -

L’information a été publiée ce dimanche au Journal Officiel. Il n’est désormais plus possible d’emprunter les vols entre la Métropole et la Martinique, la Guadeloupe, Mayotte, la Guyane, La Réunion, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, à compter de ce lundi minuit, et ce jusqu’au 15 avril. Seuls ceux disposant d’une dérogation peuvent embarquer à bord des vols restants, soit pour des motifs « impérieux d’ordre personnel ou familial », de « santé relevant de l’urgence » ou « professionnel ne pouvant être différé ». Les vols inter-îles sont également réservés à ceux qui disposent d’une dérogation.

A noter qu’il faut, pour embarquer, présenter à la compagnie aérienne les documents justifiant du motif de la dérogation ainsi qu’une déclaration sur l’honneur.