Coronavirus : les vols Air France sur Tel Aviv supprimés ce jour suite à la fermeture d’Israël aux Français

La compagnie nationale communiquera son programme sur Tel Aviv au jour le jour. Les autres compagnies reliant la France à Israël pourraient elles aussi prendre des mesures à brève échéance.

Israël a décidé d’interdire dès ce mercredi 4 mars, à de rares exceptions près, l’entrée sur son territoire aux citoyens français, allemands, espagnols, autrichiens et suisses non résidents afin d’éviter la propagation du coronavirus. La mesure s’applique aussi à ceux qui se sont rendus ces 14 derniers jours en France, Italie, Allemagne, Autriche, Suisse et Espagne. Elle visait déjà les ressortissants italiens et ceux de plusieurs pays asiatiques dont la Chine, la Corée du Sud et le Japon. Toutes ces personnes, non détentrices de la nationalité israélienne, ne sont donc plus autorisées à pénétrer sur le territoire israélien, y compris les passagers en transit.

Aujourd’hui, Israël fait état de 15 cas connus de personnes touchées par le coronavirus, dont 12 revenus de l’étranger, mais d’aucun mort ; environ 50.000 personnes seraient mises en quarantaine.

Les compagnies aériennes n’auront guère le choix que de réviser leurs programmes aériens sur l’État hébreux. Ainsi, Air France a déjà décidé ce jeudi 5 mars de supprimer tous ses vols vers et depuis Israël. La compagnie nationale annoncera au jour le jour les modifications de son plan de vols sur Tel Aviv. Pas de nouvelles en revanche du côté des autres compagnies reliant la France à Israël, soit El Al, EasyJet, ASL Airlines et Transavia. Mais on peut penser qu’elles prendront elles aussi des mesures à brève échéance.