Coronavirus : le plan de vol Air France pour début avril

La compagnie française n’assure plus cette semaine que 10% environ de ses liaisons habituelles.

- Publicité -

De nombreuses compagnies ont suspendu l’ensemble de leurs vols. Certains grands transporteurs maintiennent quelques dessertes, dont Air France, laquelle a toutefois réduit son offre de près de 90% et stoppé l’activité de ses filiales Transavia et HOP.

Voici le détail des liaisons assurés cette semaine, des vols «sujets à évolution» précise toutefois Air France. Sur le long-courrier, la compagnie va relier Paris CDG à l’Amérique du Nord (Los Angeles, New York, Montréal et Mexico), à l’Amérique du Sud (Rio et São Paulo), à l’Asie (Tokyo), l’Afrique (Cotonou, Dakar et Abidjan, d’autres destinations étant à l’étude) et l’Outre-Mer dans le cadre de la continuité territoriale (Cayenne, Saint-Denis de la Réunion, Pointe-à-Pitre et Fort-de-France). Les vols sur les DOM sont accessibles à certaines conditions.

Sur le moyen-courrier, le transporteur français opère depuis Paris CDG sur Amsterdam, Athènes, Barcelone, Berlin, Dublin, Édimbourg, Francfort, Genève, Lisbonne, Londres, Madrid, Munich, Stockholm et Zurich. Sur le court courrier sont assurés des vols depuis Paris CDG sur Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice et Toulouse. Air France assure également un certain nombre de vols de rapatriement cette semaine.

On peut aussi prendre connaissance, avec les plus grandes réserves au vu de l’évolution de la situation sanitaire au jour le jour, des vols long-courriers en machine sur Amadeus jusqu’au 21 avril prochain. Sur l’Afrique, la compagnie aurait ainsi tablé sur un vol hebdomadaire Paris CDG-Cotonou-Lagos (en A330-200) et un vol par semaine Paris CDG-Libreville (A330-200). Sur les Amériques, elle envisageait trois vols par semaine sur cinq dessertes : un Paris CDG-Los Angeles (en B777-300ER), un Paris CDG-Montréal (777-300ER), un Paris CDG-New York JFK (777-300ER), un Paris CDG-Rio de Janeiro Galeao (787-9) et un Paris CDG-Sao Paulo Guarulhos (777-200ER). Le Paris CDG-Tokyo Narita serait opéré également à raison de trois vols hebdomadaires (777-300ER). Sur les DOM, Air France assurerait les dessertes Paris Orly-Cayenne à raison de quatre à cinq vols par semaine (en 777-200ER), Paris Orly-Fort-de-France à raison de sept à neuf vols hebdomadaires (777-200ER), Paris Orly-Pointe-a-Pitre à raison d’un vol par jour (777-300ER) et un Paris Orly-Saint Denis de la Réunion également opéré chaque jour (777-300ER).