Daniel Beutler quitte la présidence de Trainline

A la tête de Trainline depuis un an et demi, il entend désormais mettre son expérience au servicve de start-ups et jeunes entrepreneurs.

- Publicité -

Comme le rapporte notre confrère L’Écho Touristique, Daniel Beutler vient d’annoncer qu’il quittait la présidence de Trainline International, «le» concurrent de Oui.sncf en France. «Après 5 années très excitantes, il est maintenant temps pour moi de me consacrer à de nouvelles tâches». Il était à la tête de Trainline depuis le mois d’août 2018.

Daniel Beutler veut mettre ses 12 années d’expérience au sein de grands groupes (dont la Deutsche Bahn) comme de start-up, au service des jeunes cadres «sans expérience de la direction» ou encore d’entrepreneurs à la tête de start-up en pleine expansion. En tant que coach, Daniel Beutler promet de les aider à prendre confiance en la qualité de leur projet.

Daniel Beutler a rejoint Trainline en 2016, suite à l’intégration de Captain Train, l’entreprise fondée en 2010 par Jean-Daniel Guyot, Martin Ottenwaelter et Valentin Surrel.Sous son impulsion, Trainline est entré en bourse, en juin 2019, portant ainsi la valeur de la capitalisation boursière de l’entreprise à près de 2,5 milliards de livres sterling.