Delta Airlines : revenus trimestriels en baisse de 90%

Delta Airlines a perdu 534 millions de dollars au cours des trois premiers mois de l’année, sa première perte trimestrielle en plus de cinq ans. Elle est la première compagnie aérienne à pouvoir chiffrer le coup financier causé par l’apparition du coronavirus.

- Publicité -

La compagnie aérienne américaine a déclaré que ses pertes, hors éléments exceptionnels, s’élevaient à 326 millions de dollars, contre un bénéfice de 639 millions de dollars un an plus tôt. Les recettes du trimestre ont diminué de 1,9 milliard de dollars par rapport à l’année précédente, soit une baisse de 18 %. Les miles parcourus par les passagers payants ont diminué de 17%, et le montant qu’ils ont payé pour parcourir chacun de ces miles a baissé de 13%, les tarifs ayant chuté à la fin du trimestre.

Mais le trimestre n’a été que le début des problèmes pour le transporteur : Delta a confirmé son précédent avertissement selon lequel elle s’attend à une baisse de 90 % de ses revenus pour le trimestre en cours. La perte de Delta est cependant inférieure à celle prévue par les analystes de Wall Street.

Les pertes d’exploitation du premier trimestre pour l’industrie américaine devraient atteindre au moins 2 milliards de dollars. United Airlines a averti qu’elle déclarera elle-même une perte d’exploitation d’un milliard de dollars avant impôts au cours du premier trimestre, car elle a déclaré que la demande de transport aérien était « pratiquement nulle ».

Le Congrès a récemment approuvé un plan d’aide de 50 milliards de dollars pour l’industrie, dont 17,5 milliards sous forme de subventions fédérales et le reste sous forme de prêts.

Ce désastre financier est un revirement stupéfiant pour l’industrie américaine et pour Delta. Une économie forte et des avions pleins jusqu’à la fin de l’année dernière avaient entraîné des tarifs élevés et un résultat net solide. Cette année a commencé avec le versement par Delta d’une participation record aux bénéfices de 1,6 milliard de dollars à ses employés pour 2019, soit environ deux mois de leur salaire normal. Elle ne versera aucune participation aux bénéfices pour cette année.

Delta a déclaré qu’elle dépensait 100 millions de dollars par jour en espèces à la fin du mois de mars. Mais l’entreprise prévoit de réduire de moitié cette consommation d’ici la fin du trimestre de juin. Elle a déclaré que son calendrier pour le deuxième trimestre sera en baisse de 85% par rapport à l’année dernière, et qu’elle a garé 650 avions. Delta a réduit de 3 milliards de dollars ses plans de dépenses d’investissement, y compris le report de certaines livraisons d’avions.