Delta, American et United font leur come-back entre Paris et les États-Unis

Les trois grandes majors américaines relancent leurs vols depuis Paris CDG, ouvrant des dessertes sur New York (JFK et Newark) et Dallas Fort Worth.

- Publicité -

Le transatlantique pèse d’un poids économique très lourd pour les grandes compagnies européennes et américaines. Celles-ci mettent la pression pour inciter très rapidement les États à en finir avec les attestations de déplacement et les motifs impérieux… tout en assurant dans le même temps de l’application stricte – et néanmoins pragmatique –  des mesures sanitaires entérinées par l’EASA et soutenues par IATA.

Les compagnies US sont désormais en ordre de bataille en Europe, et de retour à Paris. Le premier vol de United Airlines au départ de France, a relié ce samedi 6 juin Paris CDG à New York-Newark. La compagnie basée à Chicago relance la desserte (opérée en Boeing 787-10 Dreamliner), trois fois par semaine, les lundis, jeudis et samedis au départ de Paris (retour les mercredis, vendredis et dimanches).

Delta rouvre sa liaison Paris CDG – New York JFK ce mardi. La compagnie dont le siège est à Atlanta commence par assurer la ligne trois fois par semaine (mardi, vendredi, dimanche), et passera progressivement à un service quotidien à partir du 3 juillet. Elle opère par ailleurs une liaison quotidienne entre Paris et Atlanta, des vols effectués en collaboration avec les partenaires de la joint-venture, Air France, KLM et Virgin Atlantic. Delta annonce également le redémarrage de sa ligne Paris-Détroit le 4 juillet.

American Airlines, pour sa part, a relancé ses opérations en France ce samedi 6 juin, avec un premier vol aller-retour dans la journée entre Paris CDG (terminal 2E) et Dallas-Fort Worth. La compagnie basée à Forth Worth a par ailleurs annoncé qu’elle reprenait son service sur New York-JFK – Paris le 5 août.

Sur l’Amérique du Nord, Air France a pour l’instant prévu un programme très réduit au 30 juin sur CDG, avec des vols sur Atlanta, Boston (cargo uniquement), Chicago, New York, Los Angeles, Mexico City et Montréal. Mais ce programme est sujet à évolution. Et le détail des vols en juillet et août sera communiqué par la compagnie dans les tous prochains jours.

La compagnie 100% affaires La Compagnie pourrait, de son côté, relancer le 3 juillet ses vols entre Paris Orly et New York Newark. La low cost French bee envisage pour sa part de lancer sa nouvelle liaison entre Paris et Newark le 12 juillet, en partage de codes avec Air Caraïbes. Corsair a en revanche annoncé qu’elle repoussait à l’année prochaine l’inauguration de sa ligne Paris-New York.

Des mesures sanitaires drastiques
Les mesures prises par les compagnies aériennes européennes ont été entérinées par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA). Et elles sont adoptées également par les compagnies américaines. Elles imposent le port du masque tout au long du voyage pour les passagers (sauf les moins de 6 ans), le nettoyage renforcé des avions et aéroports, le port d’équipement de protection pour le personnel naviguant, et enfin la distanciation physique pendant toutes les étapes du voyage quand c’est possible, notamment à bord au regard du nombre de passagers et de la configuration de la cabine.

On peut citer l’exemple de Delta et de ses nouvelles procédures d’hygiène appliquées dans ses avions et dans ceux de ses partenaires :
. La désinfection des avions avant chaque vol.
. Des systèmes de circulation d’air à la pointe de la technologie, avec des filtres HEPA qui extraient plus de 99,99 % des particules fines présentes dans l’air, y compris les virus et les bactéries. Ces systèmes équipent tous les vols transatlantiques.
. Le plafonnement de la capacité d’accueil dans l’ensemble de l’avion pour assurer l’espacement entre les passagers à bord, jusqu’au 30 septembre prochain.
. Embarquement de l’arrière vers l’avant pour le nombre de passagers devant se croiser
. Rationalisation temporaire du service de restauration à bord.
. Distribution directe des accessoires aux passagers lorsqu’ils sont disponibles, y compris des désinfectants pour les mains dans les kits de bien-être.
. Obligation pour le personnel et les passagers de porter un masque facial ou une couverture appropriée lors de leurs déplacements.