Des tests antigéniques dès ce vendredi à l’aéroport de Nice

Les aéroports français vont généraliser l’offre de tests antigéniques pour dépister la Covid-19, proposée gratuitement aux passagers, sur la base du volontariat. Air France et Alitalia sont les premiers partenaires de l’aéroport de Nice sur la phase d’expérimentation.

Le déploiement des tests antigéniques a commencé ce vendredi à l’aéroport de Nice Côte d’Azur. Une salle dédiée a été mise en place dans son terminal 2. Ces tests gratuits sont proposés uniquement aux passagers au départ, sur la base du volontariat. Ils concernent les voyageurs des compagnies partenaires à destination des Dom-Tom, ayant une escale à Paris-Orly ou Roissy-CDG, et aux voyageurs à destination de Rome. Ils sont également accessibles à tous les voyageurs au départ en faisant la demande.

Pour cette phase d’expérimentation, Air France et Alitalia sont les partenaires de l’aéroport. Cette relation permet d’anticiper le nombre de passagers devant embarquer sur les vols précités et d’optimiser la salle de prélèvement et de tests. La salle de tests est ouverte tous les jours sauf le dimanche, de 5 heures à 13 heures. Son exploitation évoluera pour s’adapter au trafic aérien dans les prochaines semaines.

Nice n’est pas le premier aéroport à avoir déployé les tests antigéniques. Marseille-Provence s’est lancé sur ce type de dépistage cette semaine, avec un centre dédié situé au Terminal 1 Hall A, au niveau du bureau Information. ADP a pour sa part indiqué ce vendredi que ces tests n’étaient toujours pas mis en place à Roissy-CDG et Orly, dans l’attente de réponses de l’Agence Régionale de Santé et de coordination entre gouvernements : aujourd’hui, 97% des États dans le monde ne valident pas les tests antigéniques pour l’entrée sur leurs territoires.

Rappelons que ces tests sont moins performants que les tests PCR actuels mais permettent d’obtenir les résultats sur place en 10 à 30 minutes.