Deux grèves menacent le trafic aérien à Londres-Gatwick

478

A l’aéroport de Gatwick deux grèves du personnel au sol menacent plusieurs centaines de vols entre fin juin juillet et début août. 

Le syndicat Unite a annoncé deux mouvements de grève à l’aéroport de Londres-Gatwick, du 28 juillet au 1er août et du 4 au 8 août. L’arrêt de travail devrait concerner près de 1 000 employés, dont des agents d’escale, des bagagistes et des agents d’enregistrement. Le syndicat estime que des perturbations, des retards et des annulation « sont inévitables dans l’ensemble de l’aéroport » compte tenu de « l’ampleur de l’action syndicale ». « Nos membres de l’aéroport de Gatwick assument des rôles incroyablement exigeants et sont essentiels au bon fonctionnement de l’aéroport et des compagnies aériennes, mais leurs employeurs pensent en quelque sorte qu’il est acceptable de leur payer une somme dérisoire », a tweeté Unite. 

Les compagnies aériennes qui seront concernées sont British Airways, EasyJet, Ryanair, Tui, Westjet et Wizz, a indiqué le syndicat Unite, qui a appelé à la grève. Selon Cirium, durant les huit jours de grèves à Gatwick, un total de 4 410 vols (soit plus de 880 000 sièges) doit quitter l’aéroport. Le syndicat demande une valorisation salariale ainsi que l’amélioration des conditions de travail des salariés. « Si les salaires varient d’un employé à l’autre, la majorité d’entre eux sont payés en moyenne moins de 12 livres sterling de l’heure », est-il indiqué à travers un communiqué. Avant d’ajouter que durant la pandémie, « de nombreuses entreprises de l’aéroport de Gatwick ont procédé à des licenciements massifs et ont réduit les salaires et les conditions de travail de leur personnel restant ».