easyJet : un grand sac autorisé en cabine à partir d’une dizaine d’euros

1214

La compagnie low-cost britannique revient encore sur sa politique bagage à bord de ses avions.

easyJet annonçait en décembre 2020 la fin du bagage cabine gratuit. Cette décision avait pour objectif de réduire les temps d’attente lors de l’embarquement ainsi que les autres retards liés à la mise en soute des bagages de cabine excédentaires. «Cela a permis d’améliorer la ponctualité sur l’ensemble du réseau et de rassurer les clients quant aux bagages qu’ils auront à bord», se félicite la low-cost britannique. Ce qui ne l’empêche pas d’assouplir quelque peu aujourd’hui cette mesure. La compagnie vient en effet de modifier de nouveau sa politique bagage à bord de ses appareils. Ses passagers pourront bientôt embarquer en cabine un grand sac (max 56x45x25cm), et ce sans avoir à réserver un siège ou un tarif spécifique ; ils devront pour cela souscrire une option payante (à partir de 10,49 euros), tarif qui inclura l’embarquement rapide.

Un tel sac était jusqu’à présent autorisé en cabine pour les clients ayant réservé un siège Upfront – dans le cadre d’un tarif Standard Plus – ou Extra Legroom (jambes longues), ainsi qu’aux détenteurs de la carte easyJet Plus et aux clients ayant réservé un tarif FLEXI.

Outre ce «grand» sac payant, les clients d’easyJet pourront toujours apporter gratuitement à bord un petit sac de cabine (dont les dimensions maximales sont 45x36x20cm) à placer sous le siège avant, suffisant pour y mettre les éléments essentiels à son voyage ou lors d’un court déplacement.

Les passagers peuvent également emporter gratuitement certains articles supplémentaires en cabine, tels que du matériel médical, un parapluie, une canne ou un sac d’achats hors taxes.

Rappelons que les bagages en soute sont payants, qu’il s’agisse de billets Standard ou Standard plus. Les tarifs Essentials incluent pour leur part le bagage en soute (23kg)… mais pas le grand bagage à main en cabine.