En Ile-de-France, la SNCF va supprimer des trains quotidiennement, faute de conducteurs

157

Face au manque de conducteurs, la SNCF a annoncé que des trains vont être supprimés sur certaines lignes franciliennes. La région Ile-de-France va réclamer des pénalités financières. 

Au total, 1 200 postes d’agents de conduite sont à pourvoir au niveau national chez la SNCF. Et les répercussions de ce manque de main d’œuvre vont directement impacter les voyageurs dès la rentrée. « Le trafic est réduit et des suppressions sont à prévoir », est-il indiqué sur le site SNCF-Transilien pour les RER C et RER D. «Motif : difficultés liées à un manque de personnel», est-il précisé. En détail, 19 trains vont effectivement être supprimés chaque jour, soit 4% de l’offre de transport sur le RER C. Sur le D, des suppressions sont à prévoir jusqu’au 16 septembre. Cet été, 47 TER ont également été supprimés chaque jour en Auvergne-Rhône-Alpes jusqu’au 15 août pour le même motif. 

Certaines régions ont donc décidé de suspendre totalement ou partiellement leurs règlements à la SNCF. L’entreprise évoque des difficultés de recrutement, notamment de conducteurs de trains et RER : « La crise sanitaire, économique et sociale liée à la Covid-19, a ralenti le recrutement et la formation de nos agents ces deux dernières années ». En Ile-de-France, la région compte imposer des pénalités financières pour chaque train non assuré.