En octobre, le trafic aérien baisse à nouveau en France

Le trafic aérien est de nouveau en chute libre pour ce mois d’octobre s’établissant à 23,8%, par rapport aux données de la même période en 2019. En cause : la recrudescence de l’épidémie et la mise en place du second confinement. 

Un chiffre encore en baisse par rapport à celui du mois de septembre, selon l’indice Tendanciel de la DGAC. Le taux du trafic résiduel s’établit ainsi à 23,8% pour le mois d’octobre 2020. Le trafic intérieur affiche un trafic résiduel de 51,9%, dont 64,3% pour le trafic sur les lignes reliant la Métropoles aux Outre-mer. Le trafic international, lui, évolue peu est reste avec un taux réduit de 17,3% et un trafic long courrier passant sous le seuil des 10%. Au départ de la Métropole, le meilleur résultat est obtenu par l’Afrique (24,5%), devant l’UE27 (19,5%), l’Europe hors UE (15,3%), l’Asie-Pacifique (10,8%) et l’Amérique (7,9%). Au total, depuis janvier 2020, les aéroports français ont accueilli 49,5 millions de passagers (32,2% du trafic par rapport à 2019), dont 13,8 millions sur les lignes intérieures et 35,0 millions sur les routes internationales.