Et si mon train arrive à Nancy à 18h47 ?

Et si mon train arrive en gare de Nancy à 18h47 ?

"Couvre-feu avancé", c'est le terme choisi pour désigner ces couvre-feux qui débutent, de puis ce samedi 2 janvier, à 18h - et non 20h comme pour le reste du territoire, jusqu'à 6h du matin.

15 départements sont concernés : les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes ainsi qu'un gros quart nord-est du pays (à l'exception notable de l'Alsace) : les Ardennes, le Doubs, le Jura, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe et Moselle, la Meuse, la Haute-Saône, les Vosges, le Territoire de Belfort, la Moselle, la Nièvre et la Saône-et-Loire. Cette mesure devrait s'appliquer durant deux semaines au moins, même si l'ensemble des dispositifs seront évalués le 7 janvier prochain.

Ce sont 6 millions de Français qui sont concernés par ce durcissement des restrictions mais en réalité un peu davantage puisque, la liberté de circuler n'étant pas remise en cause, les personnes qui se rendront dans ces territoires devront, eux aussi, s'y soumettre.

Comme pour le couvre-feu classique, les déplacements professionnels sont facilités, y compris en dehors des horaires prescrits.

  • Au sein de ces départements, il est possible de déroger à ces restrictions si l'on se munit d'une attestation (la même que pour le couvre-feu de 20h) justifiant d'un travail de nuit ou ne pouvant s'achever assez tôt pour être de retour à son domicile avant 18h.
  • Si l'on se déplace dans ces départements, on est en droit de prendre un train ou un avion qui part ou arrive durant le couvre-feu. Dans ce cas, le billet de transport vaut justificatif (cette mesure vaut pour tout déplacement, y compris non professionnel).
  • Il faut noter, que couvre-feu à 18 ou 20h, taxis et VTC ont le droit de se déplacer 24h/24. C'est au passager de se munir d'une attestation de déplacement selon les règles précisées plus haut.