Air France va réduire fortement sa desserte des États-Unis dans les prochains jours

La décision du président américain d’interdire l’accès des ressortissants des pays de l’Espace Schengen au territoire américain est un coup rude pour Air France, qui vient de détailler les vols qu’elle entendait maintenir dans les prochains jours.

Pour Air France, le marché US – avec ses dessertes de 20 villes outre-Atlantique – représente 20% de son chiffre d’affaires. Au sein du réseau long-courrier, le transatlantique est l’un de ses principaux générateurs de marge.

Le transporteur français a annoncé ce jeudi que ses vols se déroulaient normalement ce vendredi 13. Du 14 au 28 mars inclus, il prévoit de maintenir les dessertes d’Atlanta, Chicago, Détroit, Los Angeles, New York JFK, San Francisco et Washington. A ce stade, Air France est dans l’attente de précisions de la part des autorités américaines sur la possibilité de maintenir la desserte de Miami, Boston et Houston.

Avec la coentreprise qu’elle constitue avec Delta, KLM et Virgin – qui représente environ 23% de la capacité transatlantique totale – Air France travaille par ailleurs à la mise en place d’un plan de continuité commun de la desserte des États-Unis pour ses clients au-delà du 28 mars.