Etats-Unis : un trafic aérien similaire aux années 50

Les aéroports américains n’ont jamais accueilli si peu de personnes et ce, depuis 70 ans. Mardi 7 mars, moins de 100 000 passagers y ont été enregistrés, selon la Transportation Security Administration (TSA). 

- Publicité -

Avec 97 130 personnes enregistrées dans les aéroports américains mardi 7 avril, la fréquentation est en baisse de 95% par rapport à la même date il y a un an. Un record dû à la chute du trafic aérien en raison de la pandémie de coronavirus. Mais selon la TSA ce chiffre serait même encore plus faible puisqu’il inclut les employés des aéroports. Pour retrouver un trafic aérien similaire, il faut remonter aux années 50, soit il y a 70 ans selon Airlines for America.