Europcar : l’OPA conduite par Volkswagen est lancée ce vendredi

L’Autorité des marchés financiers avait autorisé, mardi, le constructeur automobile allemand à acquérir le loueur français. L’OPA a été lancée vendredi.

Tout a commencé par le dépôt de l’offre publique d’achat d’Europcar auprès de l’AMF en septembre dernier. Laquelle a autorisé cette semaine cette OPA menée par Green Mobility Holding, holding de droit luxembourgeois contrôlée par un consortium mené par Volkswagen Group (66%), au côté du fonds britannique Attestor Limited (27%) et de la plateforme néerlandaise Pon dédiée à la mobilité (7%). Cette OPA en numéraire est donc ouverte depuis ce vendredi 26 novembre. Les actionnaires peuvent désormais apporter leurs actions et répondre favorablement à l’OPA. C’est ce que leur recommande le conseil d’administration d’Europcar, ayant, à l’unanimité cet été, déterminé que l’OPA était dans l’intérêt de l’entreprise, de ses actionnaires, de ses employés et de ses autres parties prenantes. Volkswagen se veut rassurante. Europcar, cotée sur Euronext Paris, resterait basée dans la capitale française. Et sa reprise par VW ne devrait pas avoir « d’impact significatif » sur ses 10.000 salariés actuels.

Lire aussi notre article Volkswagen en passe de racheter Europcar