Eurostar roule vers son objectif de 30 millions de passagers en 2030

1047

Le groupe Eurostar, réunissant Thalys et Eurostar, annonce avoir transporté 18,6 millions de passagers en 2023 et se fixe comme objectif d’atteindre les 30 millions d’ici 2030. La nouvelle entité enregistre une forte demande sur les lignes vers Londres, Bruxelles et Amsterdam. 

Effective depuis janvier 2023, la fusion d’Eurostar et Thalys a donné naissance à Eurostar Group. Pour sa première année, la nouvelle entreprise enregistre un trafic à hauteur de 19 millions de passagers, soit +22% par rapport à 2022 et un retour aux niveaux d’avant-crise. En juin 2023, le groupe avait annoncé vouloir doubler son nombre de passagers et atteindre les 30 millions d’ici 2030, un objectif réalisable, selon elle grâce à un résultat soutenu par une forte demande sur les lignes vers Londres, Bruxelles et Amsterdam. En détails, les lignes qui ont connu la plus forte croissance en 2023 sur le réseau Eurostar en provenance / à destination de Paris sont : 
• Paris-Londres : +25%
• Paris-Amsterdam : +17%
• Paris-Bruxelles : +12%
• Paris-Allemagne : +19%

> A lire aussi : Eurostar-Thalys : fusion actée et nouvelles lignes en vue

Au total, Eurostar a transporté près de 8 millions de personnes entre la France et le Royaume-Uni (+25%), 3,3 millions entre la France et la Belgique (+12%) et plus de deux millions de personnes entre la France et les Pays-Bas (+17%). Le groupe poursuit ainsi sa stratégie de croissance, en prenant en compte la fermeture temporaire du terminal transmanche à Amsterdam durant 6 mois. Pour permettre un maintien du trafic entre les Pays-Bas et le Royaume Uni et proposer aux passagers une solution en train grande vitesse Eurostar assurera pendant cette période le maintien de liaisons directes depuis Londres vers Amsterdam et organisera un trajet en correspondance à Bruxelles-Midi depuis Amsterdam vers Londres.

> A lire aussi : Eurostar va fermer sa liaison entre Amsterdam et Londres durant 6 mois