Eurostar : reprise des voyages d’affaires “plus rapide que prévue” au premier semestre

Le service ferroviaire à grande vitesse reliant le Royaume-Uni à l’Europe continentale note une reprise importante des déplacements professionnels depuis le début de l’année, lesquels atteignent 70 % des niveaux de 2019 (pour 75% de son plan de transport pré-pandémique). Et Eurostar de constater une tendance accrue au bleisure et des séjours plus longs.

Eurostar signale une reprise importante des voyages d’affaires au cours des six premiers mois de 2022. D’après ses données, la reprise des voyages d’affaires entre Londres et Paris a été plus rapide pour les entreprises françaises et américaines, les secteurs de la banque, du luxe et du conseil étant moteurs.

Les voyages d’affaires représentent aujourd’hui 70 % des niveaux de 2019, tandis que le nombre de comptes d’entreprises gérés par Eurostar a augmenté de 40 % entre 2019 et 2022. «Les voyages d’affaires ont repris plus rapidement que nous l’avions prévu en 2022, surtout si l’on considère que nous n’assurons toujours qu’environ trois quarts de notre plan de transport pré-pandémie, constate François Le Doze, directeur commercial d’Eurostar. Nous sommes convaincus que cette tendance se poursuivra après la période estivale, alors que septembre représente généralement un mois important pour les voyages d’affaire».

Une nouvelle étude commandée par Eurostar souligne la force de la confiance qu’ont les entreprises dans les voyages d’affaires européens, 78 % des voyageurs d’affaires s’attendant à voyager plus ou autant entre le Royaume-Uni et l’Europe qu’en 2019, d’après cette étude qui se réfère aux clients corporate Eurostar qui ont un compte de voyage géré avec un gestionnaire de compte d’entreprise dédié / une société de gestion de voyage .

Les contacts en face à face entre les entreprises et les clients sont le moteur des voyages selon 90 % des personnes interrogées. Plus de la moitié (58 %) des entreprises affirment qu’il s’agit d’une manière plus efficace de faire des affaires, tout en préservant le moral des équipes et en améliorant les relations entre collègues et avec les clients. Ces données dissipent les craintes que le nouveau modèle de travail hybride ou le 100% télétravail marque la fin des voyages d’affaires réguliers.

Eurostar note “l’émergence pendant la pandémie” d’une forte tendance business + loisirs (« bleisure »), les employés cherchant à utiliser la flexibilité qu’offre le travail à distance pour combiner travail et temps familial. Selon l’étude, plus d’un quart des voyageurs d’affaires ressentent le besoin de rattraper le temps perdu pendant la pandémie en prolongeant leurs voyages d’affaires, et 86 % envisagent cette approche en 2022. Les données sur les voyages en Eurostar vont dans le même sens : 85 % des voyages d’affaires réservés en mai et juin comprennent en moyenne un séjour d’une nuit minimum.

Sans surprise, l’étude constate aussi que la durabilité est désormais au cœur de nombreuses politiques de voyages d’affaires. Cette année, plus de 20 % des entreprises clientes d’Eurostar imposent le train lorsque cette option est viable. Un quart des personnes interrogées déclarent que leur employeur leur impose le train pour les déplacements professionnels, un chiffre qui est plus élevé pour les petites entreprises.