Flying Green, naissance d’une compagnie aérienne française « premium et écoresponsable »

2333

Les porteurs du projet, Pascal Frochot et Jonathan Machado, tablent sur un démarrage des activités à Orly au deuxième trimestre 2023, avec trois A320neo dotés de classes affaires.

Les nombreuses créations de nouvelles compagnies aériennes ne manquent pas de surprendre, dans le contexte sanitaire et économique actuel. Un projet sérieux est d’ailleurs sur les rails en France. Flying Green, tel est son nom,  démarre aujourd’hui sa levée de fond, accompagnée de BPI France.

Aux manettes, deux pros de l’aérien. Son président et co-fondateur, Pascal Frochot, diplômé de l’Enac, a occupé le poste de directeur des affaires économiques et ingénierie PN chez Hop! Air France, et auparavant celui de directeur des opérations vol chez Britair et Air Lib. Le CEO de Flying Green, Jonathan Machado, ESTACA et HEC, est entrepreneur et pilote sur A320. Les deux partenaires annoncent avoir déjà reçu des retours favorables de Paris Aéroport et de la Direction Général de l’Aviation Civile, lorsque le projet leur a été présenté.

les A320 exploités par Flying Green adopteraient le concept de cabine Airspace d’Airbus

La rentabilité et la viabilité de son business modèle auraient été confirmées par son business plan réalisé conjointement avec Airbus. Les futurs locaux administratifs seront situés dans la vallée de Chevreuse, à Saint-Aubin. Un choix du lieu lié notamment au temps de trajet avec l’aéroport d’Orly, prochainement 18 min en métro grâce au Grand Paris Express. La sélection des partenaires techniques et des fournisseurs est en cours.

Flying Green, présentée comme une compagnie premium et écoresponsable, projette le démarrage de ses activités à Orly au deuxième trimestre 2023. Ce dernier se ferait avec trois avions neufs de dernière génération de type A320neo, permettant d’opérer sur le court-moyen courrier. A bord, les cabines seraient dotées du nouveau concept Airspace d’Airbus, avec une classe business et un service premium, une offre basée sur l’« excellence à la française ».

Les échanges avec la Direction de l’aéroport d’Orly ont débuté l’été dernier. De gauche à droite : Jonathan Machado, Philippe Laborie et Isabelle Dumareix (groupe ADP), Pascal Frochot

« Cet appareil est le plus performant actuellement sur le plan environnemental et économique » précise la compagnie, ajoutant qu’elle entendait utiliser toutes les méthodes et technologies les plus respectueuses pour l’environnement.

Cette démarche s’articule autour de 5 axes :
• L’emploi de biocarburant aéronautique, Flying Green s’engageant à utiliser au moins 5% de SAF dès le lancement de ses opérations.
• Une flotte d’avions de dernière génération plus silencieuse et consommant moins de carburant.
• Des procédures opérationnelles « vertes » en vol et au sol.
• Un choix de partenaires écoresponsables.
• Des ressources humaines engagées dans le développement durable, avec une charte éthique environnementale signée par tous les salariés. Les politiques zéro papier, déchets 100% recyclables ainsi que la digitalisation maximale seront mises en place dès le début d’exploitation de la compagnie.