FREENOW ajoute les transports en commun à son application

La plateforme de mobilité intègre les services de transport public dans son application. Inauguré en Allemagne, l’option devrait être étendue en France courant 2023. 

FREENOW continue son développement en Europe en proposant désormais les services de transport public au sein de son application. Une nouveauté qui vient renforcer la position de la plateforme en tant que super-app. Après le taxi, l’autopartage ou bien encore le vélo et scooter électrique, FREENOW donne la possibilité à ses utilisateurs de réserver un titre de transport pour prendre le métro ou le bus. Inauguré en Allemagne, le service sera peu à peu déployé à travers l’Europe. « Dans un premier temps, les utilisateurs pourront acheter des billets à l’unité, des cartes journalières et des cartes de 48 heures. D’autres partenariats avec des sociétés de transport en Europe sont prévus pour 2023, dont la France, qui ambitionne d’intégrer des réseaux de transports publics à l’application courant 2023 », indique le groupe à travers un communiqué. 

> A lire aussi : L’offre taxi désormais disponible sur FREENOW for Business 

 Le service s’adresse donc en priorité aux voyageurs ponctuels, notamment pour les professionnels se rendant occasionnellement sur leur lieu de travail ou aux voyageurs d’affaires. « Il s’agit d’une nouvelle étape importante pour nous. Relier les différentes offres de mobilité est crucial pour réussir à transformer la mobilité en Europe. FREENOW soutient activement cette démarche, d’autant plus aujourd’hui, en tant que partenaire des transports publics. Notre objectif est de rendre la mobilité urbaine en Europe plus durable, intelligente et interconnectée », commente Thomas Zimmermann, PDG de FREENOW. 

Pour Benjamin Giovanni, responsable des ventes chez FREENOW, cette nouvelle option permettra aux voyageurs d’affaires de ne pas avoir à avancer les frais liés aux transports publics. « L’idée est qu’avec un seul moyen de paiement, le voyageur puisse utiliser toutes les mobilités possibles à travers une seule et même application. Avec l’ajout des transports en commun, on complète l’offre de bout en bout », ajoute-t-il. En France, le service arrivera dès lors que les problématiques technologiques seront résolues : « Ce n’est pas si simple à mettre en place mais nous espérons y arriver le plus vite possible », nous confie-t-il. La première ville concernée sera Paris et FREENOW réfléchit déjà à déployer l’option dans d’autres villes en France.