Grand Paris Express : les lignes automatiques 16 et 17 seront exploitées par Keolis

190

La filiale SNCF, Keolis, a été sélectionnée pour exploiter deux lignes de métro automatiques du Grand Paris. Les lignes 16 et 17 devraient transporter leurs premiers voyageurs en 2026. 

La RATP n’aura plus le monopole dans le réseau du métro francilien ! IDF Mobilités a choisi Keolis pour l’exploitation des lignes 16 et 17 avec un contrat d’une durée de sept ans, à compter de l’ouverture. En cours de construction, les deux lignes du Grand Paris relieront Clichy-Montfermeil à Noisy-Champs pour la ligne 16 et la seconde ira jusque dans le Val d’Oise, via l’aéroport Paris-CDG et Villepinte. Leur mise en service est prévue en 2026 mais elles atteindront leurs terminus définitifs d’ici 2028. Le prolongement d’une partie de la ligne 17, allant au-delà du Parc des Expositions de Villepinte, est annoncé pour 2030, mais doit être confirmé. 

À leur ouverture, IDFM prévoit une fréquence de 2 minutes 40 sur le tronc commun, puis « un peu plus de 2 minutes » quand les prolongements seront ouverts, avec deux rames sur trois sur la ligne 16 et une sur trois sur la 17. Ces deux lignes circuleront dès 5h du matin, contre 5h30 pour les premiers métros jusqu’à présent. Pour la filiale SNCF, ce contrat est une première en région parisienne. Pour rappel, la société exploite déjà des lignes à Dubaï (Émirats Arabes Unis), Lille (Nord), Londres (Royaume-Uni), Lyon (Rhône), Rennes (Ille-et-Villaine) ou Shanghai (Chine).