Grève RATP SNCF du 5 décembre: Valérie Pécresse veut un service minimum – Vidéo

Invitée de France Info ce mardi matin, la président de la région Île-de-France a évoqué la grève prévue pour le 5 décembre prochain en demandant la mise en place d’un « service minimum aux heures de pointe » afin de permettre à tout le monde d’aller travailler, sinon, « il faudra rembourser les voyageurs. »

- Publicité -

Valérie Pécresse a déclaré croire « au droit de grève qui doit être compatible avec le droit des salariés à aller travailler. » Mais à mesure que le mouvement social prévu pour le 5 décembre risque d’être fortement suivi, la présidente de la Région francilienne ne cache pas son inquiétude, « j’ai très peur » a-t elle dit, précisant qu’elle craignait « une grève générale qui emboliserait l’Île-de-France et plongerait dans la détresse des millions d’habitants en Île-de-France et dans toute la France. »