Grèves du 1er mai : jusqu’à -33% de vols dans les aéroports

282

Un préavis de grève nationale interprofessionnelle dans l’ensemble de la fonction publique et le secteur privé a été déposé par plusieurs organisations syndicales couvrant notamment la journée du lundi 1er mai 2023, en France métropolitaine et outre-mer.

« Afin de limiter les perturbations du trafic, la direction générale de l’Aviation civile (DGAC) appliquera les dispositions du service minimum dans les centres en route de la navigation aérienne (CRNA)1 et dans les services de navigation aérienne des aéroports où les dispositions réglementaires le permettent », indique la DGAC dans un communiqué. La DGAC a demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols pour la journée de lundi 1er mai 2023 de 33% sur les aéroports de Paris-Orly, Marseille-Provence, Lyon, Bordeaux, Nantes, Toulouse et de 25% sur les aéroports de Paris-CDG, Nice et Beauvais. En dépit de ces mesures préventives, des perturbations et des retards sont néanmoins à prévoir.

> A lire aussi : Grèves « aérien » : l’intersyndicale DGAC dépose un préavis le 1er mai, Vueling annule deux tiers de ses vols à Orly