Grèves : Plus de 2.000 vols annulés dans les aéroports allemands

166

A cause d’une grève de personnels, huit aéroports allemands voient leur trafic totalement à l’arrêt ce vendredi 17 février. Près de 300.000 passagers seraient concernés par l’annulation de plus de 2 000 vols, notamment à Francfort et Munich. 

Quelques jours seulement après la panne informatique qui a paralysé les vols du groupe Lufthansa, une grève perturbe très fortement le trafic aérien à travers tout le pays. Sont concernés, les aéroports de Brême, Dortmund, Francfort, Hambourg, Hanovre, Munich, Stuttgart et Leipzig. En cause : une grève de personnels dans un contexte de négociations salariales. À l’aéroport de Francfort, le plus important du pays, «la situation est très calme, il n’y a quasiment aucun voyageur dans les halls» alors qu’une douzaine de mouvements d’avions sont prévus ce vendredi, contre un millier en temps normal, a indiqué Dieter Hulick, porte-parole de l’opérateur Fraport, l’entreprise en charge de la gestion aéroportuaire de Francfort, à l’AFP. Au total, 2 340 vols sont concernés à travers le pays et, à Munich, aucun vol n’est prévu jusqu’à samedi 1h du matin. Seuls les vols pour les urgences médicales, techniques et autres vols pour la Conférence de Munich sur la sécurité sont épargnés.

Le syndicat allemand des services, Verdi, réclame une revalorisation salariale à travers des négociations de branche pour les travailleurs du secteur public, le personnel au sol des aéroports et le personnel de sécurité aérienne. « L’inflation, les prix élevés de l’énergie et des denrées alimentaires contraignent de nombreux travailleurs à une situation précaire », affirme Christine Behle, vice-présidente de Verdi, à travers un communiqué. « Les travailleurs mettent conjointement la pression sur leurs employeurs car les négociations n’ont jusqu’à présent donné aucun résultat ».