Groupe Lufthansa : restructuration en vue chez Austrian et Brussels Airlines

Le groupe aérien allemand vise des économies chez ses filiales belge et autrichienne.

Alors qu’une partie du personnel navigant commercial de la compagnie allemande est en grève ce jeudi et demain vendredi, sa maison mère, le Groupe Lufthansa, a annoncé un plan de réduction des coûts dans ses filiales Austrian Airlines, Brussels Airlines et Lufthansa Cargo. Confronté à la vive concurrence des low-costs Ryanair et easyJet, il a ainsi fait savoir qu’il visait des économies de l’ordre de 90 millions d’euros par an d’ici à la fin 2021 chez Austrian Airlines, soit des réductions d’effectifs (entre 700 à 800 personnes, soit 10% du nombre de ses employés), une standardisation de la flotte et la fermeture de certaines bases au profit du hub de Vienne.

- Publicité -

Le groupe Lufthansa prévoit aussi des réductions de coûts chez Brussels Airlines. Un plan baptisé Reboot inclut un réaménagement de certaines liaisons, la standardisation de sa flotte et la hausse de la productivité. L’impact sur l’emploi n’est pas encore connu. La compagnie belge veut évoluer ces prochaines années vers une compagnie plus petite mais plus rentable.