Heathrow suit British Airways vers la décarbonisation

En écho à British Arways, l’aéroport de Heathrow vient d’annoncer son objectif d’atteindre un bilan carbone nul d’ici 2050.

- Publicité -

« Heathrow s’est engagé à atteindre des émissions nettes nulles dans l’aviation et travaille à la décarbonisation des opérations aéroportuaires aussi rapidement que possible« , a déclaré John Holland-Kaye, CEO de l’aéroport.

Premier chantier : le hub londonien travaille à des essais de plastique permettant le recyclage des emballages alimentaires utilisés par ses voyageurs à l’horizon 2025.

Cet engagement intervient au lendemain de l’annonce de British Airways (BA), le plus grand opérateur de Heathrow, de sa volonté d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Un objectif plus ambitieux que celui du programme Corsia, géré par l’Organisation de l’aviation civile internationale, une agence des Nations Unies, selon lequel le secteur de l’aviation dans son ensemble devra réduire de 50% ses émissions, par rapport aux niveaux de 2005, d’ici 2050.

Pour la compagnie, l’engagement se matérialisera de façon très concrète dès l’année prochaine : toutes les émissions de ses vols domestiques au Royaume-Uni seront compensées par des investissements dans des projets environnementaux.

Le directeur général du groupe, Willie Walsh, a en outre déclaré que IAG réduirait également de manière significative les émissions en passant à des carburants plus durables et en remplaçant les avions plus anciens et moins économiques.