Hong Kong supprime la suspension de vols pour les compagnies aériennes

Le gouvernement de Hong Kong a annoncé ce jeudi la suspension des interdictions de vols pour les compagnies aériennes débarquant des passagers positifs au Covid-19. 

Finalement jugée « pas très efficace », les autorités ont décidé de mettre fin à cette réglementation à compter de ce jeudi 7 juillet. Jusqu’à présent, toute compagnie aérienne qui débarquait au moins cinq passagers positifs au Covid-19 se voyait infliger une amende la première fois, et cinq jours d’interdiction de vol vers Hong Kong la fois suivante. Mais le nouveau gouvernement, dirigé par John Lee, a finalement décidé de supprimer cette interdiction afin «d’obtenir les meilleurs résultats dans la lutte contre la pandémie avec le moindre coût pour la société». 

> A lire aussi : Hong Kong va assouplir ses restrictions de voyage au 1er mai

«Un grand nombre de passagers voient leurs itinéraires perturbés à cause du mécanisme, et alors que l’offre de sièges d’avion et de chambres d’hôtel de quarantaine est insuffisante, le coût social généré sera remarquablement élevé», a ajouté le chef exécutif de la ville. En revanche, Hong Kong continue d’imposer aux arrivants sept jours de quarantaine dans des hôtels sélectionnés par le gouvernement. Au total, en 2022, plus d’une centaine d’interdictions de vols ont été infligées aux compagnies aériennes.