IAG perd à nouveau plus de 2 milliards d’euros au premier semestre 2021

Le groupe aérien affiche une nouvelle perte massive au cours du premier semestre mais réduit toutefois sa perte de moitié en comparaison avec l’année 2020 lors de la même période. 

Une reprise encore timide pour la maison mère de British Airways et Iberia, conditionnée aux restrictions sanitaires liées à la pandémie. Si le groupe a de nouveau perdu 2,05 milliards d’euros sur les 6 premiers mois de l’année 2021, l’année précédente ce chiffre atteignait 3,81 milliards d’euros, soit presque deux fois plus sur la même période. Le chiffre d’affaires du groupe est lui aussi en baisse de 60% sur un an et un plan de réduction des coûts a été mis en place pour réduire « l’hémorragie financière ». 

A lire aussi : IAG affiche à nouveau de lourdes pertes au T1 2021

Pour le 3e trimestre de l’année, IAG prévoit une capacité passagers de l’ordre de 45% par rapport à 2019 mais reste « incertaine » face aux directives gouvernementales qui évoluent en permanence et l’évolution de la pandémie. Pour rappel, en 2020, le groupe avait terminé l’année avec une perte nette de 6,9 milliards d’euros et 10 000 emplois avaient été supprimés au sein de British Airways, soit un quart des effectifs de la compagnie.