IATA : la reprise du trafic aérien s’accélère en février

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié un nouveau rapport qui démontre une nette reprise des vols sur le mois de février 2022, par rapport à janvier. 

Malgré la guerre en Ukraine, les niveaux de trafic sont repartis à la hausse au mois de février. Le RPK a ainsi augmenté de 115,9% par rapport à février 2021 mais reste en deçà des niveaux de 2019 sur la même période (-45,5%). Le trafic intérieur de février 2022 a augmenté de 60,7 % par rapport à la période de l’année précédente, s’appuyant sur une augmentation de 42,6 % en janvier 2022 par rapport à janvier 2021. Sur les vols internationaux, les RPK ont augmenté de 256,8% par rapport à février 2021. Malgré des disparités entre les différentes régions, toutes ont nettement amélioré leurs performances par rapport à janvier 2022. «La reprise des voyages aériens s’accélère alors que les gouvernements de nombreuses régions du monde lèvent les restrictions de voyage. Les États qui persistent à tenter de bloquer la maladie, plutôt que de la gérer, comme nous le faisons avec d’autres maladies, risquent de passer à côté des énormes avantages économiques et sociétaux qu’apportera une restauration de la connectivité internationale», a déclaré Willie Walsh, directeur de l’IATA. Général.

En détail, les transporteurs européens ont vu leur trafic de février augmenter de 380,6 % par rapport à février 2021, une amélioration par rapport à l’augmentation de 224,3 % de janvier 2022 par rapport au même mois en 2021. Pour les transporteurs nord-américains, l’augmentation du trafic a atteint 236,7 % en février par rapport à la période de 2021 et 215,3 % pour les compagnies aériennes du Moyen-Orient. Enfin, les compagnies aériennes d’Asie-Pacifique ont enregistré une augmentation de 144,4 % du trafic en février par rapport à février 2021, en légère hausse par rapport au gain de 125,8 % enregistré en janvier 2022 par rapport à janvier 2021.
 
« Alors que la reprise tant attendue du transport aérien s’accélère, il est important que nos fournisseurs d’infrastructures soient préparés à une augmentation considérable du nombre de passagers dans les mois à venir […] Il est maintenant temps de se préparer. Les gouvernements peuvent aider en s’assurant que les postes frontaliers sont dotés de personnel adéquat et que les vérifications de sécurité des antécédents pour le nouveau personnel sont gérées aussi efficacement que possible», a ajouté Willie Walsh.
 
L’Association du transport aérien international (IATA) a annoncé que les voyages aériens avaient enregistré un fort rebond en février 2022 par rapport à janvier 2022, les impacts liés à Omicron s’étant atténués en dehors de l’Asie. La guerre en Ukraine, qui a débuté le 24 février, n’a pas eu d’impact majeur sur les niveaux de trafic.