Korean Air adopte le carburant durable d’aviation

158

La compagnie aérienne coréenne va utiliser du carburant durable d’aviation (SAF) sur sa liaison entre Paris et Incheon. Il permettra de réduire jusqu’à 80% les émissions de gaz à effet de serre. 

Un premier pas vers une aviation plus « verte » pour Korean Air qui adopte un carburant durable sur sa liaison Paris-Incheon. La compagnie sud-coréenne souhaite réduite ses gaz à effet de serre et ce nouveau carburant permettrait de réduire les émissions de près de 80% depuis l’étape de la fabrication jusqu’à la consommation. Son prix, lui en revanche, s’avère deux à cinq fois plus élevé qu’un carburant d’avion classique, notamment le kérosène. Composé de déchets et de matériaux plus respectueux de l’environnement, le SAF n’utilise pas de combustibles fossiles et peut être mélangé avec du carburéacteur pour réduire les émissions de carbone.

Dans le cadre de ses efforts visant à réduire ses émissions de gaz carbonique, Korean Air a signé des accords pour l’approvisionnement en hydrogène et le développement d’infrastructures avec Incheon International Airport Corporation, Airbus et Air Liquide en février 2021. Pour rappel, le premier vol d’essai avait eu lieu en 2017 entre Chicago et Incheon.