L’aéroport d’Amsterdam-Schiphol va supprimer les vols de nuit et à bord de jet privé

208

L’aéroport de Schiphol d’Amsterdam souhaite lutter contre les nuisances sonores en supprimant la quasi-intégralité des vols de nuit. Le gestionnaire de l’aéroport a a ajouté que les jets privés et les avions les plus bruyants « ne seront plus les bienvenus ». 

Le gestionnaire de l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol a dévoilé ce mardi 4 avril une série de mesures en faveur d’une « aviation silencieuse, plus propre et de meilleure qualité ». L’aéroport devrait donc mettre fin aux vols de nuit en interdisant les décollages entre 00h00 et 6h00 et les atterrissages entre 00h00 et 5h00. Cela représente un total d’environ 10 000 vols par an. A Paris, l’aéroport d’Orly applique déjà ce type de mesure. De même, les jets privés et les avions les plus bruyants ne « seront plus les bienvenus ». Seuls les vols de police ou à caractère sanitaire seront maintenus. L’objectif : réduire considérablement les nuisances sonores, notamment la nuit et les émissions de CO2 liées au trafic aérien d’ici 2025-2026. 

> A lire aussi : 85% des multinationales non crédibles sur la réduction de leurs émissions aériennes

Un système axé sur la réduction structurelle du bruit et des émissions de CO2 et non sur le nombre de mouvements. Le gestionnaire souhaite par ailleurs que ce dernier soit inscrit dans la loi par le gouvernement. « Schiphol relie les Pays-Bas au reste du monde. Nous voulons continuer à le faire, mais nous devons le faire d’une meilleure façon. La seule façon d’avancer est de devenir plus silencieux et plus propre plus rapidement. Pendant trop longtemps, nous n’avons pensé qu’à la croissance et trop peu à son bilan. Nous devons être durables pour nos employés, l’environnement et le monde. Je suis conscient que nos choix peuvent avoir des effets majeurs sur le secteur, mais ils sont nécessaires », a déclaré Ruud Sondag, PDG du groupe Royal Schiphol.