L’aéroport de Dubaï enregistre un triste record

L’aéroport international de Dubaï affiche une baisse de 70% de son trafic passagers en 2020 par rapport à l’année 2019. Une première pour l’aéroport émirati. 

Au total ce sont un peu moins de 26 millions de passagers qui ont foulé les couloirs de l’aéroport de Dubaï, contre 86 millions en 2019. L’année précédente il était alors classé 4e aéroport le plus fréquenté au monde et premier en terme de trafic international. En cause : la crise liée à la pandémie mondiale et à la fermeture de l’aéroport en mars 2020. 

En parallèle, les Emirats Arabes Unis n’ont réouvert leurs portes aux touristes étrangers qu’en juillet 2020, ce qui a eu par la suite un impact positif sur les mouvements de vols. Avec 1,15 million de passagers annuels, Londres reste la première destination des vols au départ de Dubaï, devant Mumbai (772 000) et Delhi (722 000). «Au cours de l’année écoulée, nous avons été témoins des circonstances les plus difficiles auxquelles l’industrie du voyage ait jamais été confrontée », a déclaré Paul Griffiths, PDG de Dubai Airports. Pour lui, la vaccination va être déterminante pour la reprise du secteur, tout comme le déploiement de process technologiques permettant de mettre en place un parcours 100% sans contact. «Pour l’avenir, nous sommes confiants dans des perspectives stables mais optimistes », conclut-il.